Le Chronométreur

Lire un
extrait
Pär Thörn

Le Chronométreur

Politique du chiffre. Désopilant, Le Chronométreur est une satire de la productivité compulsive.

Anthony Dufraisse Le Matricule des anges

Obsédé des chiffres, antihéros évoluant dans un monde gris, il est le prototype de l’homme ordinaire, esclave du temps qui passe qu’il interroge par son travail et la vacuité de sa vie.
Entre faux journal et roman-collage, Pär Thörn invente avec Le Chronométreur — cette parodie de roman «ouvrier» — un objet littéraire à l’humour noir jubilatoire. Dialogues incisifs, effets de listes, gimmicks, sa satire par l’absurde fait mouche : une existence fondamentalement dénuée de sens se révèle un défi stimulant.
«Le Chronométreur est un livre hilarant.» Peter Lindgren, Aftonbladet

Un roman bien huilé, simple et déjanté, rapide et cocasse, précis et efficace.

(Dé)mesure de la folie quotidienne.

Thomas Giraud Addict Culture
Acheter ce livre Lire un extrait Partager
Pär Thörn Pär Thörn

Pär Thörn

Pär Thörn est né en 1977 à Uddevalla dans le sud-ouest de la Suède. Il habite à Berlin depuis plusieurs années. «Performeur sonore», il se produit dans toute l’E...

Lire plus

Le plaisir que c’est de découvrir, de n’en pas revenir, d’être ainsi estomaqué, suspendu entre rire nerveux et larmes effacées, face à un livre qui conte une vie et la performe, pousse une logique à son terme malade sans sarcasme mais dans un grand rire « estrange ».

Guénaël Boutouillet remue.net

Pär Thörn reprend à son compte l’art de l’absurde et s’amuse à déplacer le curseur entre rire grinçant et atterrement dans un texte qui est aussi ludique que brillant.

Un court roman, aussi court qu’une vie, un texte satirique, inventif et cinglant sur une société complètement absurde.

Marie-Laure Vanier Lire au lit

Un texte cocasse, poétique et réjouissant, qui va forcément compter.

Avec humour et intelligence, Pär Thörn écrit un conte philosophique qui ne dit pas son nom, une variation très maîtrisée sur l’emploi de notre temps.

118 pages, 91 chapitres pour saisir toute l’absurdité et la folie d’un monde qui compte sans cesse pour être toujours plus compétitif et plus rentable mais qui au final n’atteint que vacuité, ennui et sombre désespoir.

Cécile Pellerin Actualitté.com

Le Chronométreur est une œuvre assez inclassable, entre, peut-être, le roman prolétarien à la Mats Berggren (Ni l’un ni l’autre, L’Élan, 1996) et… le catalogue IKEA. On peut évidemment aussi penser à Kafka.

La fable de Pär Thörn choisit la douce folie et la fantaisie pour décrire un monde aux dérives de plus en plus inquiétantes. Génial rappel.

Emmanuel Picaud Librairie Histoire de l'œil, Marseille

Un livre sur l’absurde à l’humour noir cinglant, corrosif, sur la folie de l’enfermement du temps… Un roman iconoclaste !

David Goulois, libraire Cultura, Chambray-les-Tours

Comment ne pas tomber en amour avec ce personnage compulsif pour qui le temps est la mesure de toute chose… Hilarante satire de l’abrutissement par le travail qui ne laisse aucune place au vide.

Elodie Murzi Librairie Gibert Joseph Barbès

Une petite pastille de temps où il appert que vivre sans compter est mieux que compter sans vraiment vivre.

Philippe Guazzo Le Comptoir des mots, Paris

«Je ne suis ni religieux ni fou. Je crève seulement d’ennui, mais garde mon sérieux.»