Les Persécutés & Histoire d'un amour trouble

Lire un
extrait
Horacio Quiroga

Les Persécutés & Histoire d'un amour trouble

Parmi les plus précoces d’Horacio Quiroga, ces histoires portent en germe la marque de son génie: intensité de la narration, acuité de l’analyse, force des images, et cette curiosité extrême, incisive, pour l’autre, jusqu’à la cruauté.

Ici, nulle forêt vierge, nul animal sauvage, nulle contrée exotique. Horacio Quiroga nous mène au cœur de la grande ville, où l’hostilité est tapie dans l’esprit des hommes et le hasard décide de bien étranges rencontres.
Les Persécutés
Un soir de pluie, chez son ami Lugones, l’auteur fait la connaissance de Lucas Díaz Vélez, curieux individu dont les obsessions et les raisonnements ébranleront ses plus solides certitudes.
Histoire d’un amour trouble
Un matin d’avril, Luis Rohán aperçoit dans une rue de Buenos Aires les filles Elizalde. Il se souvient alors de ses sentiments d’amitié pour l’une et d’amour pour l’autre, jusqu’à revivre ce qui a transformé leur relation en un jeu trouble et cruel.
Publiés en 1908 à Buenos Aires, inédits en France jusqu’à ce jour, Les Persécutés et Histoire d’un amour trouble sont deux textes fondamentaux de l’œuvre de Quiroga.

L’émergence dans l’espace littéraire d’un grand écrivain qui sera considéré comme le précurseur du réalisme magique en Amérique latine et deviendra un maître de la nouvelle psychologique.

Emmanuelle Caminade L'Or des livres

Quiroga est attiré par l’échec, la chute, la rupture. Cela lui semble inéluctable. Et presque évident. Le bien-être ne peut qu’être éphémère…

Jacques Josse Remue.net
Lire un extrait Partager
Horacio Quiroga Horacio Quiroga

Horacio Quiroga

Horacio Quiroga, né à Salto en Uruguay le 31 décembre 1878, est sans nul doute le grand modernisateur de la nouvelle en Amérique Latine et un pilier de la litt...

Lire plus

Délires interprétatifs et jalousies inavouables, tortures et ruses de l’esprit.

D’étranges nouvelles, troubles, troublantes et tourmentées, de celles qui nous tourmentent longtemps après leur lecture.

Un pilier de la littérature latino-américaine du XXe siècle.
Folie, délire d’interprétation, Quiroga est le Dostoïevski d’Amérique du Sud.
Un contempteur de la bêtise humaine, un explorateur de la psychologie profonde.
Le statut ambigu du réel, abordé bien avant Borges.